Mes chaines à neige sont mortes, que faire ?

Les chaines à neige sont un équipement de sécurité indispensable dans certaines situations : sur les routes enneigées, elles sont recommandées, sur les routes balisées, elles sont obligatoires.

En effet, sans chaines à neige, sur une route très enneigée, vous risquez de patiner et de vous mettre en danger.

Une sortie de route pouvant être fatale pour vous ou pour les autres, il est fortement recommandé de remplacer des chaines à neige lorsqu’elles sont cassées ou usagées.

Peuvent-elles être remplacées ou réparées ? Faut-il absolument les jeter pour en acheter de nouvelles ?

Comment savoir si cela ne vous met pas en danger ?

Est-ce que je peux réparer des chaînes à neige cassées ?

Les chaînes à neige sont, la plupart du temps, réparables. Cependant, vous devrez être vigilant sur certains points.

Si vos chaînes ne sont pas montées correctement, elles s’useront plus vite ou casseront tout simplement.

C’est pour cela qu’il est conseillé d’apprendre à les monter tranquillement à la maison.

En effet, le jour J, vous serez en situation de stress : des voitures autour de vous, souvent pressées, le froid et l’impression de ne pas vous en sortir avec le montage des chaînes.

Ceci peut vous amener à monter vos chaines de manière erronée, ce qui provoquera leur casse.

Ensuite, ne perdez pas de vue qu’avec les chaines montées vous devrez toujours rouler grand maximum à la vitesse de 50 km/h. Au-delà, vous pouvez les faire céder.

C’est simple : des chaînes à neige cassées ne doivent plus être utilisées, car elles ne remplissent plus leur fonction.

Certaines peuvent être réparées très facilement : vous aurez besoin d’un maillet et de liens spécifiques.

Comment faire pour réparer moi-même mes chaines à neige cassées ?

Il n’est pas compliqué de réparer des chaînes qui sont cassées de manière superficielle :

  • Si vous êtes sur la route, commencez par sécuriser votre véhicule : pour cela, garez-vous sur une place à l’écart de la route, où vous pourrez vous sentir tranquille pour réaliser la réparation.
  • Ensuite, enlevez complètement les chaînes du pneu et étalez-les sur le sol.
  • Détectez le point qui est cassé. En général, c’est simple à repérer, car les chaînes sont faites en maillage. Si un maillon n’est plus relié à l’autre, c’est celui-ci qui est cassé.
  • Placez le lien de réparation dans la maille cassée afin de remplacer le maillon défectueux.
  • Enfin, pour serrer ce maillon, utilisez votre maillet qui vous permettra de tordre le lien de serrage afin qu’il se ferme et que la réparation soit solide.
  • Il existe aussi un système de croix d’urgence : celui-ci ne nécessite pas de maillet. Il se ferme automatiquement. Il s’utilise généralement en cas de chaîne croisée.

Que peut-il arriver si je ne remplace pas mes chaînes à neige cassées ?

Pour des raisons évidentes, en cas de casse vos chaînes devront être remplacées, réparées, ou vous devrez arrêter de rouler.

En effet, la fonction des chaînes à neige est de renforcer l’adhérence de vos pneus en situation de route enneigée.

Si elles sont abîmées, elles ne seront plus efficaces : l’adhérence sera réduite et la situation deviendra dangereuse.

En effet, ceci peut endommager d’autres pièces de votre véhicule, notamment le passage de roue.

S’il arrive un accident, que vous soyez ou non le responsable, votre assurance ne vous prendra pas en charge, car vous étiez en train de rouler avec un équipement défectueux.

En cas de contrôle sur les routes balisées, avec les chaînes à neige comme équipement obligatoire, vous risquez une amende en cas de contrôle.

Quels sont les autres équipements me permettant de rouler sur la neige ?

Il existe plusieurs types d’équipement permettant à un véhicule de rouler sur des routes plus ou moins enneigées.

Ce choix dépendra de votre voiture, de sa taille et celle de ses pneus (citadine, 4×4, van, etc.

), de la fréquence d’utilisation des équipements (est-ce que c’est pour un usage quotidien ou occasionnel ?), mais aussi du type de passage de roue dont elle est dotée.

Voici les différents types d’équipement que vous pouvez choisir :

  • Les pneus neige : ils sont marqués par le logo 3PMSF. La forme du pneu est spécifique et permet d’adhérer à des routes enneigées, gelées, mouillées, verglacées, etc. Les pneus neige permettent aussi de rouler sur une route non enneigée. Il s’agit de les installer dès que la température baisse. Ils sont en général choisis par les utilisateurs habitant dans des régions froides, à fort risque de neige, comme la montagne. Il faut en installer 4 d’un coup.
  • Les pneus cloutés : ils correspondent à des situations extrêmes et aux personnes roulant sur des routes montagneuses. Seuls les véhicules inférieurs à 3,5 tonnes ont le droit de les utiliser.
  • Les chaînes à neige : elles sont obligatoires sur les routes N26 en France (pour les autres pays, il faudra se renseigner en amont). Elles doivent être installées sur les deux roues motrices pour que le dispositif fonctionne. Les 4×4 doivent, quant à eux, installer quatre chaînes. Elles sont à tension manuelle ou automatique et vous ne devrez pas rouler au-dessus de 50 km/h, sous peine de casse.
  • Les araignées : ce sont des chaines qui se fixent à la jante du véhicule. Elles sont faciles à installer et elles conviennent aux véhicules dotés d’un passage de roue très étroit ne permettant pas l’installation de chaînes classiques.
  • Les chaussettes : c’est un équipement utile lorsque vous traversez occasionnellement une route peu enneigée. Leur matériau absorbe l’eau de la neige et l’évacue, permettant une bonne adhérence. Il faut les entretenir correctement en les lavant après chaque utilisation. Elles sont faciles à installer, car elles s’installent sur les roues comme des chaussettes.